Archives mensuelles : mars 2020

Isolé… il n’est jamais trop tôt

Isolé* … il n’est jamais trop tôt !

Dans ces temps difficiles et dangereux de confinement national, être isolé.e, est une peine augmentée, et je sais des milliers de personnes seules, mais aussi des foyers où femmes et enfants vivent des violences, sans possibilité de protection de leurs droits de citoyens que sont la sécurité, la dignité, la reconnaissance et les conditions de développement.

J’ai le grand bonheur d’être en bonne santé, autonome, une famille proche, j’habite la campagne avec un petit jardin, une dizaine de voisins et voisines, qui ne manquent pas de me questionner « as-tu besoin de quelque chose ? » lorsqu’ils.elles sortent, avec autorisation, pour les besoins indispensables.

Nos parents nous ont appris, lorsque nous croisions une personne, que nous passions devant une maison, à dire bonjour, à faire un petit signe, à s’arrêter pour échanger trois mots… les premiers apprentissages d’une vie de proximité.

On peut être isolé, mais partager des échanges tous les jours et au long des années.

Dans ce XXIe siècle d’abondance – voir de surabondance – pour une majorité des populations, il est pénible, mais admissible, qu’une personne soit délaissée, ou délaisse sa famille, ses amis, la société, pour incompatibilité d’humeur ou d’intérêt… par exemple.

Mais une personne délaissée par la société, au XXIe siècle, avec les moyens de communication, d’information, les engagements des élus du Gouvernement aux Maires des communes, auxquels s’ajoutent le plus souvent dans une grande disponibilité d’énergie, de volonté, ceux éthiques et responsables de plusieurs millions de femmes et d’hommes professionnels et/ou bénévoles… , c’est une situation, un état profondément regrettable.

Alors, dès aujourd’hui, en prévention d’une éventuelle, probable nouvelle catastrophe humaine, climatique, géopolitique, environnementale…, comment pouvons-nous améliorer demain, du local au mondial, par nos réflexions et actions d’apprentissages, par nos conduites de partages et d’échanges ?

Commençons par nous-mêmes, vous êtes intéressé.e par ce travail d’échanges en réciprocité pour préparer la construction d’une société où il fera bon vivre en paix, dans la meilleure maîtrise possible des connaissances, savoirs et expériences pour le plus grand nombre ? Appelez ou écrivez :

blog Bien Vieillir Longtemps : bienvieillirlongtemps.fr

Amitiés à toutes et tous, prenez soin de vous et de vos proches

Pierre Caro

retraité professionnel

* isolée : personne, qui agit seule, qui n’appartient pas à un groupe, personne qui vit seule, souvent délaissée par sa famille, la société. Dictionnaire Larousse

Préparer demain !

Nous vivons, et pour quelques mois encore, des temps difficiles et dangereux pour tous, sur notre planète Terre.

En respectant scrupuleusement les consignes, de modes et conditions de vie, données par notre gouvernement et les personnes professionnelles de santé, soyons citoyens et aînés, responsables pour participer et surmonter ensemble cette pandémie. 

Et sur l’après, posons-nous la question : pourquoi et comment préparer demain, en tirant des enseignements de cette situation difficile et dangereuse d’aujourd’hui ?

Nous sommes tous concernés dans un monde de communautés d’âges, de situations familiales, isolés ou en communautés, handicapés, en souffrance ; dans des situations sociales, économiques, religieuses, culturelles … dans le métissage de nos peuples, de nos habitudes, ambitions, projets, envies… jusqu’à l’utopie, dans le respect des libertés, des droits et de la dignité, reconnus à tous et pour tous.

Organisons-nous pour une vie de paix et de bonheur pour le plus grand nombre… dès demain.

Les échanges vous sont ouverts aux remarques, suggestions, conseils, propositions… enrichissons-nous ensemble.

Amitiés à toutes et tous

Pierre

retraité professionnel

Une grippe à cent millions de morts

À propos de : Freddy Vinet, La grande grippe. 1918. La pire épidémie du siècle, Vendémiaire

par Étienne Forestier-Peyrat [17-03-2020]

Prise entre les grandes épidémies du passé et l’horreur de la guerre mondiale, la grippe de 1918-1919 a longtemps peiné à être reconnue comme un désastre sanitaire et social majeur. Les réactions face à l’épidémie actuelle témoignent d’un déni récurrent face à une maladie qui déconcerte.

Lire    
https://laviedesidees.fr/Freddy-Vinet-grande-grippe-1918-pire-epidemie-siecle.html

8 mars journée de la femme !

8 mars Journée de la femme, voici quelques lignes publiées en réaction à ma lecture d’un article de Leïla Slimani dans le mensuel Zadig www.zadiglemag.fr N°5  à propos de l’affaire Adèle Haenel ….
Amitiés à toutes et tous 
Pierre 


Bonjour Madame Leïla Slimani
J’ai lu avec intérêt vos pages titrées L’affaire Adèle Haenel, et je me permets ces quelques lignes. Le combat, et je ne vois pas d’autre mot, que vous menez, vous les femmes, vous ne pouvez pas le gagner sans les hommes. En dénonçant les agressions à leur égard, les filles doivent transmettre aux autres filles, comme aux garçons, la force de parler, de dénoncer les actes de violences, de viols, de crimes faits à l’égard des enfants et des femmes par ceux, auteurs d’agressions par leur seule différence de force physique. Il faut regarder la laideur, pour la distinguer et la condamner comme il est dû dans une société démocratique de droits, de devoirs, de libertés et de responsabilités. Le premier acte est dans le contenu de l’éducation et formation qui commencent à la naissance. On est un homme, une femme, parce que l’on sait partager, respecter s’enrichir de nos différences. Battons-nous pour les différences qui valorisent les conduites des femmes et des hommes, ensemble dans une société de paix et de bonheur de vie pour le plus grand nombre Merci pour vos lignes Pierre Caro retraité professionnel.

Apprendre a apprendre pour comprendre

Chers amies chers amis

Dans mes lignes précédentes je vous proposais quelques notes extraites de ma lecture de l’ouvrage de Bruno Tertrais « Le choc démographique » Odile Jacob février 2020.

Le 26 février Le Figaro publiait la chronique du blog* de Eric Zemmour, « La démographie, c’est le destin ».

Quelques lignes :

CHRONIQUE – Dans Le Choc Démographique, Bruno Tertrais admet l’importance de la démographie dans le bouleversement du monde. Mais il se perd dans ses contradictions à force de vouloir combattre les peurs.

On connaît tous le docteur Pangloss. Le célèbre personnage de Voltaire dans Candide incarne à jamais un providentialisme béat qui considère que tout ce qui arrive – même les pires catastrophes – est bel et bon pour l’humanité. En matière d’immigration, depuis quarante ans, qu’ils soient démographes, politiques, universitaires, journalistes, patrons, les Pangloss sont légion. Notre dernier Pangloss en titre a pour nom Bruno Tertrais.

Dans son livre Le Choc démographique, le politologue s’emploie à réfuter les thèses qu’il juge catastrophistes, en gros celle du «grand remplacement», et en particulier celle de Stephen Smith qui dans son livre, La Ruée vers l’Europe décrivait l’Afrique comme une «salle d’attente de 1,3 milliard d’habitants aux portes de l’Europe», et dont on comprend très vite qu’il est la cible principale de l’auteur. Tertrais nous inonde de chiffres pour mieux réfuter ceux du journaliste franco-américain. On restera extérieur à cette querelle ; on n’ignore pas qu’on fait dire…

Nous avons à notre disposition l’outil numérique qui multiplie informations et documentations. Comme tout outil il faut apprendre à l’utiliser au mieux de ce pourquoi, comment, par qui, dans quelles intentions il a été conçu.
C’est l’un des objectifs que je veux donner à ce blog professionnel Bien Vieillir Longtemps : échanger, partager, multiplier nos idées, nos projets, nos envies, nos passions…., accepter les remarques, critiques, suggestions… des autres pour avancer ensemble parce que nous comprendrons et respecterons tous les échanges construits pour nous enrichir de nos savoirs, expériences, réussites et échecs…

Apprendre tout au long de la vie et commencer par “Apprendre à apprendre”, André Giordan** nous enseigne comment apprendre efficacement et intelligemment; apprendre à apprendre est une compétence indispensable pour acquérir une méthode puissante pour réussir dans sa vie… .

Aider moi à apprendre tout au long de cette deuxième mi temps de retraite 2020-2040, Merci

*- https://ericzemmour.org

** – https://des-livres-pour-changer-de-vie.com/apprendre-a-apprendre/